Happy @ Work

Recrutement : Et si on essayait le candidate care ?

Par
le
21/2/2019

Chez FineDigit, nous sommes attachés à nos valeurs que ce soit auprès de nos salariés, de nos clients, de nos candidats. Depuis l’origine de FineDigit, nous éprouvons auprès de nos candidats, jeunes talents du digital, une démarche de Candidate Care visant à transformer le fastidieux acte de candidature en expérience positive valorisante.


L’expérience candidat, un constat peu probant pour la réputation de la majorité des recruteurs


Chez FineDigit, dès notre création, nous sommes partis d’un constat simple, candidater est rarement un plaisir pour les talents que nous recrutons… Outre des descriptions de poste non attrayantes, il faut souvent remplir des dizaines d’informations dans un formulaire normé pour recevoir, parfois deux mois après le dépôt de candidature, un template de refus, puis pour parler au répondeur du recruteur qui sonne aux abonnés absents dans l’espoir d’un feed back qui ne viendra sans doute jamais.

Le constat est sans appel, même pour des jeunes talents IT au bagage prometteur et à l’attractivité incontestable, l’acte de candidature est rarement une partie de plaisir, or il devrait l’être. La candidature devrait être un moment privilégié dans la vie d’un jeune talent : occasion de parler de soi, de faire un point sur son parcours, ses objectifs professionnels, ses projets de vie, d’avoir un autre regard sur son projet professionnel.

Chez FineDigit, dès lors que nous recevons un talent, nous considérons qu’il doit bénéficier d’un regard bienveillant dans un esprit challenging, certes, mais il doit impérativement sortir valorisé. C’est en ce sens que FineDigit a inscrit au coeur de ses valeurs, de ses best practices, le “candidate care”.




Le Candidate Care, c’est quoi ?


Simplement et littéralement, le Candidate Care consiste en quelques mots à prendre soin de ses candidats, à leur apporter une attention, un plus, un regard bienveillant sur leurs projets. “ Attention il ne suffit pas de proposer un verre d’eau, un café, ou même un soda à nos candidats” précise Frédéric du Chayla, CEO et fondateur de Fine Digit. “C’est une tendance de fond vers laquelle de plus en plus de Groupes et de recruteurs vont devoir tendre, nous avons juste de l’avance et nous faisons tout pour la conserver et l’amplifier, Le candidate Care s’inscrit dans la mouvance de l’Inbound Recruiting que nous pratiquons chez FineDigit et qui emprunte au marketing des mécanismes de personnalisation dans la mise en relation, en les appliquant au recrutement” ajoute t-il. De son côté, Hervé Bonazzi, contextualise la démarche en l’appliquant au secteur bancaire :  “Nous évoluons dans l’univers de la finance de marché, univers hyper compétitif, primo adoptant des technologies de pointe. Le secteur de la finance offre des conditions de salaire très attrayantes, des perspectives de carrière formidables avec des opportunités d’évolution et de mobilité géographique simplement hors du commun. Nous offrons en ce sens à nos candidats des perspectives uniques que ce soit en Big Data, AI, Cloud ou autres. Nous cherchons les meilleurs. Nous nous devons d’être irréprochables avec les candidats, comme nous cherchons à l’être avec nos salariés ou nos clients”. “Le respect du candidat est un principe gravé dans le marbre de notre gouvernance, et de nos valeurs auxquels nous sommes attachées” conclut Frédéric du Chayla.


Quelques principes pour un bon recrutement !


Tout d’abord, nous estimons qu’il faut prendre soin du candidat, avant, pendant et après le recrutement. Nous nous sommes assurés de plusieurs choses, un de la qualité du screening de nos annonces, deux de disposer d’un espace clair sur notre offre et notre secteur via le site internet. “Nous avons refait notre site internet il y a quelques semaines et nous souhaitions tout autant qu’il constitue un espace informatif agréable pour nos candidats mais également être clair sur notre offre et notre sectorisation : la finance de marché” ajoute Frédéric du Chayla


Offrir de la matière à nos candidats avant le recrutement

Une fois une candidature reçue, nous nous efforçons de fournir aux candidats des articles qui sont censés être en relation avec sa recherche de poste, nous le “nurturons” de contenus, d’informations exactement comme en Inbound Marketing.

Nous prenons également soin de fournir à nos candidats, dans nos descriptions de postes, toutes les informations dont ils peuvent avoir besoin : localisation, possibilité d’évolution etc.


Un entretien “Win Win”

Pendant l’entretien, l’objectif est clairement à la bienveillance voir à la pédagogie : “ Nos candidats ont souvent une fausse image de la finance de marché, ils pensent majoritairement que seules les start-ups sont à la pointe de l’innovation. Nous devons leur expliquer pourquoi, force d’exemples à l’appui. C’est souvent une idée reçue, et donc nous partageons avec nos candidats notre passion et notre connaissance. L’Entretien est donc en win win” commente Frédéric du Chayla.


Rester en contact après l’entretien

Nous nous engageons à suivre nos candidats, à les updater en terme d’offres d’emploi mais aussi à leur fournir des informations sur l’évolution technologique du secteur bancaire, “car nous sommes aussi bien des passionnés de techno que captivés par la productivité qu’elles apportent en terme de performance au secteur financier, c’est un formidable laboratoire pour l’ensemble des autres industries” précise Hervé Bonazzi.

Plutôt que d’investir uniquement dans des publicités coûteuses ou des stands somptuaires, sur les forums des meilleures écoles, notre investissement dans du candidate care est gratuit, au profit de nos candidats, de nos clients qui sont attachés à nos méthodes et à nos valeurs et c’est, pour nous, la plus belle manière de gagner en réputation employeur.

L’idéal serait même de permettre aux candidats de témoigner de leurs expériences lors du processus de recrutement, quitte à ce que ce soit des candidats devenus salariés qui révèlent des « tips » pour se faire recruter par la suite.